Ernest Cole photographie de L’apartheid. | Mode Bulb

Ernest Cole photographie de L’apartheid.

Ernest Cole a été avec Peter Magubane l’un des premiers photo-journalistes sud-africain noir. Né en 1940, après une éducation entravée par les premières lois d’Apartheid, il exerce divers petits boulots avant de devenir assistant d’un photographe chinois. Peu à peu, il apprend le métier et collabore alors à Zonk etDrum magazines destinés aux populations noires.

Engagé, il entreprend de témoigner de la réalité du régime d’Apartheid. Rusé, il parvient à se faire classifier par les autorités blanches comme « colored » ce qui lui permet de subir de moindres discriminations que le statut de « black ». Débrouillard, sous couvert de pèlerinage à Lourdes il parvient à quitter le pays et à faire sortir ses archives.

En 1967, il publie à New York son unique livre, House of Bondage. Ce brûlot est immédiatement interdit en Afrique du Sud et Cole est empêché de retourner dans son pays. Il mourra dans la misère à New York en 1990. La plupart de ses archives ont disparu, excepté celles qui ont été conservées par la fondation Hasselblad.

Shares

3 pensées sur “Ernest Cole photographie de L’apartheid.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.