Le chant des Côtes du Bengale | Mode Bulb

Le chant des Côtes du Bengale

Ton pastel et paysages nus, voilà comment Farhad Rahman documente la côte de la baie du Bengale. Farahad a capturé 580 km de côtes pour témoigner des effets du réchauffement climatique et de l’influence de la pêche et de l’agriculture sur le paysage.

Shares

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.