Avec ce petit CoolPix, Nikon a eu la bonne idée de faire rentrer sa technologie réservée aux experts/pros dans un tout petit boîtier. Nikon a opté pour un format de capteur DX (Aps-c) et pour une focale fixe (équivalant à un 28mm) plutôt grand angle. Ce petit Nikon a tout d’un Grand y compris le prix. Il est proposé à environ 850€ ; autant dire que le potentiel est là et que les attentes sont grandes.

Spécificités :

  • Capteur APS-C de 16 millions de pixels
  • prise en charge du format Raw 14 bit
  • Focal fixe, équivalant à 28mm
  • Sensibilité Iso de 100 à 6400
  • Dimensions 111 x 64 x 40 mm

Design :

La forme très rectiligne de ce petit Nikon ressemble à si méprendre au Coolpix P330; il est légèrement plus gros. La finition en métal est très soignée. On a la sensation d’avoir en main un boitier très robuste. Très discret en noir, il existe aussi en gris.
COOLPIX_A-100COOLPIX_A-101 COOLPIX_A-102COOLPIX_A-104

COOLPIX_A-103

Prise en main et ergonomie :

Malgré sa silhouette très carrée, la prise en main est plutôt bonne. Le grip repose pouce est efficace. En revanche, en façade il faudra se contenter de la ridicule petite barre en caoutchouc.

Le boiter est petit et bien fourni en boutons, il y en a partout. La touche Fonction (Fn) paramétrable en façade est très pratique, une seconde est disponible à gauche de l’écran. Sur la molette de mode de prise de vue, deux emplacements (U1 U2) sont réservés pour enregistrer ses réglages personnalisés.

COOLPIX_A-106COOLPIX_A-107

Les menus sont bien fournis, les utilisateurs de la gamme reflex ne seront pas perdus.

COOLPIX_A-105

Quelques points restent cependant décevants :

  • La roue codeuse est réellement sous exploitée.
  • Le bouton de mise en route est très sensible : la mise en route, en glissant l’appareil dans la poche ou le sac, est fréquente. De plus, ce bouton semble fragile.
  • Le bouton pour passer en mode macro, que l’on doit malheureusement souvent utiliser, est peu pratique.

Le meilleur pour la fin.

  • l’accès au mode vidéo est impossible à trouver sans chercher dans le mode d’emploi ! Aucun bouton d’accès rapide !

Performance et qualité d’image :

Le Coolpix A reprend le capteur de 16M pixels du D7000, un best-seller de la marque. Ce capteur a toutefois été revu pour profiter au maximum du grand angle de 28mm. Le filtre passe-bas a été retiré (je ne sais pas si cette dernière modification joue significativement sur la netteté des images et sur l’effet de moiré, mais c’est très à la mode ces derniers temps).

Les images délivrées par ce capteur sont à la hauteur des attentes, Nikon n’a pas à faire ses preuves de ce coté là. L’exposition et la balance des blancs sont maitrisées. La gestion du bruit numérique en basse lumière est très bonne même en Jpeg jusque à 6400 iso. Ce CoolPix A tout d’un Grand !

Le choix de l’optique de 28mm est peut être sujet à débat; « taillée pour la street photography », ce n’est pas une focale très polyvalente et peu avantageuse pour les portraits.
La résolution élevée du capteur permettra cependant de recadrer ses images avec souplesse. De qualité moyenne sur les bords, ce 28mm délivre des images plutôt correctes mais on aurait attendu de Nikon une optique plus homogène. On aurait également attendu une optique plus lumineuse et même stabilisée (bien que les grands angles soient peu sujets aux flous de bougé, cela aurait évité la tremblote en vidéo)

Pour un 28mm, il aurait été appréciable aussi d’avoir une mise au point mini inférieure à 50cm ou un passage en mode macro automatique. Il faut jouer constamment avec le petit bouton sur le coté de l’appareil.

Ensuite, un des points importants pour un appareil « taillé pour la street photography » c’est la réactivité de l’autofocus. Je dois dire que je suis très déçu. Nous sommes ici bien en dessous des performances des hybrides.

Le Mode vidéo délivre de très belles images mais il est dénué de créativité. Pas de mise au point manuelle durant l’enregistrement, seule la correction d’exposition est disponible. L’AF est simplement inefficace. Ce n’est pas étonnant que ce mode vidéo n’ait pas d’accès rapide, il n’est pas des plus aboutis, juste là pour dépanner.

Conclusion :

Nikon enrichit la gamme des appareils compacts à grand capteur (Aps-c) avec le CoolPix A. Très agréable à utiliser, c’est un vrai bonheur d’avoir un appareil avec grand capteur dans sa poche. Il délivre de très belles images et sa construction en fait un vrai appareil expert. Malheureusement la compacité et la qualité d’images de cet appareil n’ont pas suffit, à mon sens, à le placer au sommet de cette nouvelle gamme d’appareils. Le choix d’un 35mm plus lumineux, comme l’a fait Fuji avec le X100s, me semble plus judicieux et plus polyvalent. Avec tous ses boutons, l’ergonomie est loin d’être parfaite, notamment sur l’utilisation de la vidéo. Au regard de la concurrence, l’autofocus n’est pas digne d’un appareil expert.
Dédié aux initiés, il reprend les menus de la gamme reflex avec des caractéristiques en béton et un positionnement tarifaire dans la même lignée, mais, les performances du Coolpix A ne suivent pas.

Il serait intéressant de le comparer au GR, son Homologue de chez Ricoh, qui reprend un grand nombre de caractéristiques du CoolPix.

La Note MoBu
Les plus:

  • Qualité des images.
  • Gestion du bruit en basse lumière.
  • La petite taille du boitier.
  • Qualité de fabrication.
Les Moins:

  • Ergonomie perfectible.
  • Focale 28mm peu polyvalente / map min 50cm
  • AF décevant
  • Fonction Vidéo trop basique
  • Le Prix

Le CoolPix A en images

 

Shares

Laisser un commentaire