Vivan Maier, une photographe de rue un peu à part. | Mode Bulb

Vivan Maier, une photographe de rue un peu à part.

Vivan Maier est une femme de caractère, féministe, célibataire et son travail en parle pour elle. En 2007, un homme qu’elle ne verra jamais croise son destin. Cet homme s’appelle John Maloof. Il achète aux enchères une série de négatifs photos pour 400 dollars afin d’illustrer un livre qu’il souhaite écrire. Ces négatifs sont ceux de Maier, illustre inconnue, ayant laissé dans la malle 30000 négatifs et seulement quelques tirages. Mauvaise pioche pour John car il n’y a rien d’utile à son livre  dans ces photos en noir et blanc. Toutefois, la qualité est là. Maloof n’est pas photographe mais il sent très vite qu’il est devenu propriétaire d’une collection d’œuvres d’une Artiste majeure dans le monde de la photographie.

Rapidement, Maloof achète du matériel pour commencer à développer et à numériser ses images. Il ouvre un blog où il poste les photos au compte-goutte et où il collecte peu à peu des informations sur Vivian Maier en vue de la rencontrer.

Finalement, il parvient à retrouver les enfants que Maier a gardés et obtient enfin une adresse. Toutefois, comme nous sommes dans un vrai scenario dramatique, Maloof découvre que Maier vient de décéder dans une maison de retraite, pauvre et isolée, deux jours plus tôt !

Depuis, plusieurs expositions ont lieu à New York et à Londres mais aussi dans le village français où elle vécût enfant (Saint-Julien en Champsaur). Le public découvre Vivan Maier, une photographe de rue un peu à part.

Shares

2 pensées sur “Vivan Maier, une photographe de rue un peu à part.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.